Nouvelle parution : Repenser la brachylogie pour la Nouvelle Brachylogie

L’Institut Supérieur des Sciences Humaines de Tunis (Université Tunis El Manar) et l’association Brachylogia-Tunisie ont publié une sélection des Actes des trois premiers séminaires de d’études brachylogiques organisés en Tunisie. Le livre, réalisé sous la direction du Pr. Mansour M’henni, a pour titre « Repenser la brachylogie pour la Nouvelle Brachylogie« . Il est en vente depuis le 15 octobre 2016.

¤¤¤ M’henni, Mansour (dir.), Repenser la brachylogie pour une Nouvelle Brachylogie « Actes des trois premiers séminaires des études brachylogiques », Tunis, Editions Latrach, en partenariat avec l’Institut Supérieur des Sciences Humaines de Tunis (Université Tunis El Manar), 2016, 270 pages.

Les textes ici regroupés sont le fruit d’une sélection étudiée parmi l’ensemble des communications présentées dans les trois premiers séminaires en Tunisie des études brachylogiques (avril 2013 à Moknine, novembre 2013 à Tunis et octobre 2014 à Tunis). Le principe de cette sélection a marié la souplesse à la rigueur, car autant celle-ci est essentielle pour mettre en place un nouveau projet, un nouveau champ d’investigation, d’analyse et de pensée autour d’un nouveau concept, autant la souplesse est de mise pour ne pas déstabiliser les bonnes volontés engagées en leur imposant des méthodes rigides et des ruptures brusques.

Le lecteur de cet ensemble se retrouvera peut-être, lui-même, davantage dans une attitude interrogative que dans la posture d’un convaincu. C’est tant mieux, dirions-nous, car c’est ainsi que commence à fonctionner l’esprit brachylogique. L’interrogation est première, la conversation est essentielle, quand on croit à la démocratie de l’intelligence.

A l’entrée du livre figure la conférence inaugurale du projet et initiatrice du nouveau concept inspiré d’une idée antique, la notion de brachylogie telle qu’elle nous a paru pouvoir se lire dans les méandres de la pensée socratique. Les autres textes sont de différentes tendances. Pour la plupart, la rhétorique restait un objet central qu’il fallait fouiller au mieux pour pouvoir ensuite, ne serait-ce qu’intuitivement, pressentir la distinction fondamentale que le nouveau concept entend conduire entre rhétorique et brachylogie. Il est bien entendu que distinction ne veut pas dire exclusion.

Mais dans l’ensemble, c’est le langage, la pratique du discours, littéraire ou autre, qui constituent l’objet essentiel des travaux réunis dans le présent volume. On aurait, par moments, un sentiment de grande diversité qu’on gagnerait à s’en féliciter, au moins pour les perspectives variées que cela ouvrirait devant les esprits curieux et les fouineurs enthousiastes.

(Extrait de CONVERSATIONS 3, avril 2017)

Table des matières

Avant-propos – 3

¤ La brachylogie : Repenser du nouveau sur une idée antique (Mansour M’HENNI) – 5

¤ Discours brachylogique et stratégies communicatives (Abdelhanine BELHAJ, Brigitte LEPEZ, Rahima RAJEB) – 16

¤ Langues et langages brachylogiques (Daniel ARANJO) – 27

¤ Rhétorique et brachylogie. Une figure qui donne à penser (Martine RENOUPREZ) – 40

¤ Littérature belge et poétique brachylogique : une spécificité ? (Catherine GRAVET) – 55

¤ Un maître de la brachylogie : Martial et l’épigramme latine (Patrick VOISIN) – 73

¤ Brachylogie et discours des Lumières (Nizar BEN SAAD) – 82

¤ Voltaire précurseur de la brachylogie (Halima OUANADA) – 96

¤ Michelet, du Journal à l’œuvre : l’amour comme ferment (Faten HABBOUBA) – 105

¤ Ecriture et dérobade dans les ouvertures des nouvelles de Balzac (Farida BOUHASSOUNE) – 114

¤ Rhétorique flaubertienne : Ces petites phrases qui valent un roman (Badreddine BEN HENDA) – 121

¤ Le Vide : brachylogie du Beau dans la poésie de l’Extrême-Orient (Dima Hamdan) – 133

¤ Le mot-événement ou la machine médiatique (Sabeh ZOGHLAMI-AYADI) – 146

¤ Brachylogie et écriture SMS (Zouhour MESSILI-BEN AZIZA) – 158

¤ Tentation brachylogique et mise en procès de la rhétorique chez E.B. Yahia dans Jeux de rubans (Monia KALLEL) – 166

¤ L’esthétique du  fragment chez Abdelkébir Khatibi (Sanae GHOUATI) – 177

¤ Le minimalisme dans la peinture marocaine. Lettres, signes et graphèmes (Abderrahman TENKOUL) – 186

Table des matières – 194  

Comments are closed.

Qui sommes nous ?

COORDINATION INTERNATIONALE DES RECHERCHES ET ETUDES BRACHYLOGIQUES (CIREB). Objet : favoriser les rencontres et les échanges entre les chercheurs, les créateurs et les techniciens dans les domaines des êtres et des objets de petites formes ou de microstructures ; développer le concept de brachylogie dans sa dimension pluridisciplinaire et ses applications plurielles et encourager la production à cet effet ; encourager les prolongements socio-économiques des recherches et des créations brachylogiques dans les différentes spécialités. Siège social : 5, rue Lacharrière, 75011 Paris 11e